Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Les projets soutenus - Fondation partenariale
Université Pierre et Marie Curie

Partenariats

UPMC

Chiffres-clé

Chiffres clés

L'UPMC :

  • 32 000 étudiants dont 6 400 étudiants étrangers
  • 10 000 personnels dont 8 200 dans les unités de recherche
  • 18 sites répartis sur 4 régions

En 2013, l'UPMC conserve une place de choix dans l'ensemble des classements internationauxNouvelle fenêtre.

Contact

Fondation partenariale UPMC

Tour Zamansky

4, place Jussieu 75252 Paris cedex 05

Tél. + 33 1 44 27 80 33

fondation@upmc.fr

Sorbonne Universités, université de tous les savoirs

L’UPMC s’est engagée, depuis 2012, dans la construction de Sorbonne Universités aux côtés de l’Université Paris-Sorbonne (sciences humaines et sociales), de l’Université de Technologie de Compiègne, du Muséum national d’Histoire naturelle et de l’école de management INSEAD. Sorbonne Universités a été ...

» En savoir +

L'Institut d'éducation thérapeutique

Les maladies chroniques touchent 15 millions de personnes en France. Elles constitueront la principale source d’incapacité physique, mentale et sociale dans le monde d’ici 2020.

Les maladies chroniques sont la cause de 60 % des décès dont une grande partie est évitable si on améliore l’accès des patients à une information et à une prise en charge adaptée. L’avancée des thérapeutiques a certes prolongé la vie de millions de personnes vivant avec des maladies chroniques mais la promesse thérapeutique n’est pas assortie d’une promesse sociale et la qualité de vie de ces personnes est souvent difficile.

L’éducation à la santé est une notion récente qui fut entendu pour la première fois à la conférence de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Ottawa le 21 novembre 1986. Divers textes français et en particulier la Loi HPST du 22 juillet 2009 incitent les acteurs de santé à ce que l'éducation pour la santé et l’éducation thérapeutique fassent partie de la prise en charge continue des malades. Des programmes d’éducation thérapeutique dans le cadre de séquences individuelles et collectives doivent ainsi être proposés aux patients atteints de maladies chroniques.

Au regard des expériences de terrain, des enjeux se profilent pour que l’éducation thérapeutique puisse être proposée à tous. Il est nécessaire que les soignants et l’organisation des soins rompent avec les anciens paradigmes de santé et que les bienfaits de l’éducation thérapeutique soient reconnus et exigés par le grand public.

 

Ils soutiennent l’Institut :

23/07/14